Libérer son envie d'apprendre

grâce à la psychopédagogie positive

Dès la naissance et même in utero, notre cerveau est « programmé » pour apprendre. L’envie est très forte et très active chez les bébés. C’est souvent avec l’entrée en école élémentaire que la mécanique de l’envie commence à s’enrayer et que les enfants commencent à inhiber leur envie d’apprendre, par crainte de l’échec, par ennui, ou encore par découragement. Mais l’envie d’apprendre et les ressources pour réussir sont pourtant là, en puissance, cachées quelque part à l’intérieur et ne demandent qu’à être libérées.

Psychopédagogue en pédagogie positive, et praticienne en intégration des réflexes archaïques, j’accompagne en cabinet et à domicile, individuellement, des ENFANTS, des ADOLESCENTS et des ADULTES dans la libération de leur potentiel et de leur envie d’apprendre. Les blocages, les freins, peuvent se situer à trois niveaux : le corps (des réflexes archaïques persistants), le cœur (des difficultés émotionnelles), la tête (un manque de méthodologie ou de concentration). Mes différentes compétences et spécialisations me permettent d’agir aux trois niveaux de cet axe « corps – coeur – tête » qui constitue le fil rouge de ma pratique.

J’accompagne aussi les PARENTS à devenir de meilleurs guides sur le chemin de l’apprentissage de leur enfant, depuis ses premières découvertes motrices jusqu’à ses apprentissages scolaires. A ce titre, j’anime régulièrement des ateliers collectifs pour les enfants et pour leurs accompagnants autour de différentes thématiques.

Par ailleurs, enseignante de yoga pour enfants et adolescents, je propose toute l’année des cours de yoga en milieu scolaire et extrascolaire, ainsi que des séances de yoga parent-enfant.

Stéphie Guihéneuf

Votre enfant, votre ado a du mal à se concentrer, à mémoriser ou à s’organiser ? il a une façon particulière de penser et d’apprendre du fait d’un trouble « dys » ou d’une précocité ? il refuse de faire ses devoirs ? il stresse avant un contrôle ou un examen ? il perd ses moyens le jour J alors qu’il a travaillé ? il s’énerve dès qu’il n’arrive pas à faire quelque chose ? il est angoissé à l’idée d’aller à l’école ? démotivé ? déscolarisé ? vous avez consulté différents spécialistes et vous ne savez plus vers qui vous tournez ?

C’est le moment d’essayer la psychopédagogie positive.

La psychopédagogie positive est une approche d’accompagnement des apprentissages pleine de peps, d’optimisme et d’originalité.

  • Elle vise l’épanouissement personnel et scolaire des enfants, des adolescents, des étudiants et des adultes en reprise d’étude, en leur permettant de retrouver le plaisir d’apprendre et de devenir autonomes et acteurs de leurs apprentissages.
  • Elle intègre et met en application les enseignements de la psychologie positive et de la pédagogie positive.
  • Elle prend en compte le cognitif, l’émotionnel et le somatique (« l’approche Tête, Cœur, Corps »). Parce qu’on n’apprend pas seulement avec sa tête, mais aussi avec son cœur et son corps !

Votre enfant, votre ado ne tient pas en place ? En classe, à table, il a du mal à rester assis, il gigote sur sa chaise… ses stylos, ses couverts tombent sans cesse… Quand il écrit ou dessine, il tient sa tête avec sa main, ou pose sa tête et son bras sur la table ? il s’assoit en tailleur sur sa chaise ou avec un genou replié sous la fesse ? Il a des difficultés de concentration ? d’écriture ? de lecture ? un trouble « dys » ou un TDA/H  ? Il est d’une grande timidité ? a des accès de colère ? il a du mal à faire des choix ?

Alors il a peut-être des réflexes archaïques toujours actifs.

Les réflexes archaïques sont des mouvements automatiques, involontaires, qui apparaissent dès la vie fœtale et s’intègrent durant la première année de vie du bébé. Ils sont indispensables au bon développement moteur, émotionnel et cognitif du petit enfant.

Or il arrive, pour diverses raisons, que certains réflexes primitifs ne s’intègrent pas. Ils viennent alors parasiter le développement de l’enfant et le bon équilibre de l’adulte.

En cas de réflexes archaïques non intégrés, il est possible, à tout âge, de les intégrer, permettant alors à la personne d’avoir accès à toutes ses ressources et d’atteindre son plein potentiel d’apprentissage. Mais l’intégration des réflexes archaïques n’est pas de la magie, même si c’est parfois l’impression que ça donne ! Cela demande un investissement personnel avec des mouvements à pratiquer quotidiennement à la maison.

Témoignages

L’accompagnement de Stéphie Guihéneuf a beaucoup aidé mon fils de 5 ans dans la gestion de ses émotions et dans l’attention. Le travail sur les réflexes archaïques a permis une plus grande fluidité au quotidien. Je la remercie profondément pour sa posture positive, engagée, particulièrement bienveillante et tournée vers le développement de l’enfant.

Merci Stéphie de m’avoir aidé à moins stresser et à moins procrastiner.
Tu es gentille, tu mets à l’aise et tous tes exercices m’ont fait du bien.

Merci Stéphie pour ta disponibilité, ton écoute bienveillante et ton professionnalisme. Tu as su impliquer Côme avec sérieux dans cette volonté de changer. Il était rigoureux dans les exercices que tu préconisais et que tu lui expliquais bien, surtout les massages qu’il adorait par dessus tout. Il a abordé plus sereinement le troisième trimestre et passe même en Troisième, contre toute attente.

J’ai eu l’opportunité et la chance de découvrir et d’expérimenter avec Stéphie une séance de relaxation complète de 50 minutes. La méthode utilisée est très efficace et j’ai trouvé cette séance très bénéfique. De plus, les échanges avec Stéphie et ses conseils m’ont fait repartir enrichie de nouvelles méthodes et pratiques qui servent au quotidien. Merci !

Merci encore Stéphie pour votre prise en charge de Louis qui l’ a aidé à se sentir mieux dans sa peau et qui lui a redonné confiance en lui. Il a nettement progressé lors de ces séances que ce soit par rapport à son corps ou dans sa tête. Son moral s’en est nettement ressenti !

Merci aussi pour vos conseils et votre bienveillance au cours des séances.

J’ai 40 ans, plusieurs problèmes posturaux et donc douleurs physiques. J’ai consulté Stéphie surtout par curiosité, en me disant que je n’avais rien à perdre, et le sujet m’intéressait. J’ai été bluffée! En quelques questions et tests physiques (très simples), elle a vu juste: avec précision, elle a énoncé les points sur lesquels j’avais des blocages, et m’a fait pratiquer des exercices adaptés, qui m’ont énormément aidée. Aujourd’hui je ressors forte de cette expérience, qui a mis en avant une faiblesse sur laquelle je peux travailler, et le fait d’en avoir conscience me permet de l’appréhender au quotidien, et de petit à petit désactiver ce réflexe archaïque, qui m’empêchait de faire beaucoup de choses, sans que je le sache. Le réflexe non intégré qui a été identifié chez-moi est celui de la « paralysie par la peur ». A peine six mois plus tard, grâce à cette prise de conscience, cela m’a énormément aidée psychologiquement, et me permet aujourd’hui de faire physiquement des choses que je m’interdisais auparavant, et de les faire correctement, et sans douleur. Merci Stéphie pour cette expérience, et pour ta précieuse aide.

Grâce à l’accompagnement de Stéphie en réflexes archaïques, Malone a beaucoup progressé sur pas mal de choses. Nous continuons les mouvements, mais pas à une fréquence aussi élevée qu’au début. Il a encore des appréhensions quelques fois mais nous avons aussi remarqué qu’il se maîtrise beaucoup plus sur certaines choses, par exemple quand on croise des chiens ! Il reste calme ! Et les moments où il prend doudou pour se cacher derrière sont devenus assez rares…